Venir à bout de la condensation dans les fenêtres

Blogue / 6 janvier 2017
Share on FacebookShare on LinkedInEmail to someone

La condensation sur les vitrages intérieurs des fenêtres est un problème fréquent dans les maisons en régions froides. Trucs et conseils pour en venir à bout.

Qu’est-ce qui cause la condensation?

La buée sur les surfaces vitrées intérieures des fenêtres est causée par la condensation de l’humidité contenue dans l’air au contact d’un vitrage froid. En hiver, l’air dans nos maisons est plus froid et ne peut donc pas contenir un pourcentage d’humidité aussi élevé qu’en été. De plus, en posant des gestes pour conserver la chaleur à l’intérieur, nous conservons aussi l’humidité à l’intérieur.

La condensation, en plus d’être inesthétique, peut causer des problèmes de givre, de moisissure sur les cadrages des fenêtres et abîmer les surfaces environnantes.

L’impact de la qualité de la fenestration

Selon l’APCHQ (lien vers l’article), « un verre énergétique, des intercalaires isolés et la position du vitrage dans l’axe du mur peuvent prévenir ce problème ».

http://www.apchq.com/quebec/fr/conseils-apchq.html_periodes-de-grand-froid-et-condensation-l-apchq-rappelle-quelques-trucs-pour-eviter-le-probleme22-01-201.html

Pour éviter d’avoir de la condensation dans vos fenêtres, optez donc pour des fenêtres haute performance adaptées à votre région géographique, munies de la technologie Low-E (faible émission) avec du gaz argon entre les deux verres. Une installation par des professionnels qualifiés est aussi primordiale pour vous assurer de maximiser les performances de vos fenêtres et ainsi limiter la condensation intérieure.

Si vous remarquez de la condensation après avoir remplacé vos anciennes fenêtres, c’est simplement parce que vos nouvelles fenêtres sont plus hermétiques que vos anciennes fenêtres. Les échanges d’air avec l’extérieur sont donc réduits et l’humidité reste prisonnière dans la maison.

Trucs pour prévenir la condensation

Le principal facteur de buée sur les fenêtres intérieures demeure le taux d’humidité élevé dans la maison par temps froid. Rappelez-vous que plus il fait froid à l’extérieur, plus le taux d’humidité dans la maison doit être bas. Voici quelques trucs pour l’abaisser :

  • Retirez les moustiquaires des fenêtres à l’automne et remettez-les seulement au printemps
  • Évitez d’installer les stores et toiles à l’intérieur du cadre de la fenêtre
  • Gardez un espace de 5 à 10 cm entre l’habillage de fenêtre et le vitrage
  • Entrouvrez les stores, toiles et rideaux des fenêtres avant d’aller au lit pour permettre à l’air chaud de la maison de réchauffer le vitrage
  • Évitez d’avoir trop de plantes vertes dans la maison
  • Évitez de faire sécher des vêtements dans la maison
  • Évitez d’entreposer une grande quantité de bois au sous-sol
  • Vérifiez si le tuyau de la sécheuse est bien raccordé
  • Faîtes fonctionner les ventilateurs de la cuisine et de la salle de bain lorsque nécessaire
  • Installez ou remplacez votre ancien échangeur d’air par un système de ventilation récupérateur de chaleur pour abaisser le taux d’humidité dans la maison. Si ce n’est pas possible, un déshumidificateur peut contribuer à réduire le taux d’humidité
  • Procurez-vous un hygromètre pour mesurer le taux d’humidité dans la maison et agir en conséquence.

Avec ces conseils, vous devriez être en mesure de réduire la condensation dans vos fenêtres.