LES NORMES

Astuce pour les consommateurs La norme CSA

Voici certaines normes qui sont respectées par les produits de portes et fenêtres que nous vous offrons.

 

 

Les caractéristiques à rechercher en matière de fenêtres et de portes.

Le choix d’une fenêtre ou d’une porte est loin d’être une cinécure. Parmi la multitude de produits offerts sur le marché, comment reconnaître celui qui vous en offrira le plus pour votre argent?

Tout d’abord, portez votre choix sur les produits qui ont été mit à l’essai et certifiés selon des normes pertinentes. Les produits certifiés en vertu du Programme de certification des fenêtres et des portes de CSA International portent tous la marque CSA. En outre, vous devriez exiger un contrat écrit du fournisseur de manière à avoir la certitude que vous achetez bien des produits certifiés CSA.

Les cotes de tenue en service accordées aux produits certifiés se fondent sur les normes de l’office des normes générales du Canada :

• CSA A440-00 Fenêtres,

• CSA A440.2-04 Rendement énergétique des fenêtres et autres systèmes de fenestration,

• CSA A453-95, Energy Performance Evaluation of Swinging Doors, de CSA International,

• CGSB 82.1, Portes coulissantes,

• CGSB 82.5, Portes isolées en acier

Cotes de tenue en service

Les normes prévoient plusieurs niveaux de tenue en service en ce qui a trait à :

• l’étanchéité à l’air (A) ;

• l’étanchéité à l’eau (B) ;

• la résistance aux surcharges dues au vent (C) ;

• la résistance à l’entrée par effraction (F) ;

• la résistance de la moustiquaire et la facilité de manœuvre (S/E) ;

• la résistance à la condensation (I) (optionnelle) ; et

• le rendement énergétique (ER) (optionnel).

La tenue en service est indiquée par une cote chiffrée allant de A1 à A3. Plus le chiffre est élevé, plus le produit est étanche à l’air.

 

Fenêtres Portes coulissantes
A1 A1
A2 A2
A3 A3

 

Étant soumises à une évaluation « réussite/échec », les portes isolées en acier ne se voient pas accorder de cote chiffrée.

La tenue en service est indiquée par une cote chiffrée allant de B1 à B7 dans le cas des fenêtres et de B1 à B4 dans le cas des portes coulissantes.

 

Fenêtres Portes coulissantes
B1 B1
B2 B2
B3 B3
B4 B4
B5
B6
B7

Il existe cinq niveaux de résistance au vent (C1 à C5) dans le cas des fenêtres, et trois dans le cas des portes coulissantes (C1 à C3). Plus le chiffre est élevé, plus la résistance au vent est grande.

 

Fenêtres Portes coulissantes
C1 C1
C2 C2
C3 C3
C4
C5

 

Les portes isolées en acier ne sont soumises à aucun essai de résistance aux surcharges dues au vent.

Dans le cas des portes coulissantes, la facilité de manoeuvre est indiquée par une cote chiffrée allant de E1 à E3. Ces portes sont mises à l’essai en vue de déterminer la force requise pour ouvrir et fermer la section mobile de la porte.

Une cote S2 indique une résistance supérieure à celle d’une cote S1

 

Fenêtres Portes coulissantes
S1 E1
S2 E2
E3

 

Ces essais ne s’appliquent pas aux portes isolées en acier.

De même, les produits ayant une cote E3 sont ceux dont la manœuvre exige le moins d’effort.

La cote de rendement énergétique des fenêtres, des portes coulissantes et des portes isolées en acier est représentée par les lettres ER.

La cote ER accordée aux fenêtres et aux portes coulissantes est déterminée en fonction des facteurs suivants :

• l’apport par rayonnement solaire ;
• la déperdition thermique autour des dormants de même qu’au centre et sur le contour du vitrage ;
• la déperdition thermique due à l’infiltration d’air ;
• l’ajout, à la cote ER, d’une constante de +40.

Les nombres des cotes ER varient beaucoup selon le type de fenêtre et les options de conception. Ainsi, les fenêtres fixes ont de meilleures cotes ER que les fenêtres ouvrantes.

Les cotes ER des fenêtres et des portes coulissantes vont généralement de 5 (faible rendement énergétique) à 40 (rendement énergétique supérieur). Les fenêtres fixes peuvent être conçues de façon que leur cote ER soit représentée par des nombres positifs allant de 15 à 45.

Les portes isolées en acier avec dormants en bois ont généralement une cote ER de -13.

On détermine la résistance à la condensation des fenêtres et des portes coulissantes au moyen d’une caractéristique thermique qu’on appelle l’indice de température (I) et qui va de 40 à 80. Plus le nombre est élevé, mieux le produit résistera à la condensation.

Étant soumises à une évaluation  » réussite / échec « , les portes isolées en acier ne se voient pas accorder de cote chiffrée.

Dans le cas des fenêtres, une cote F10 signifie que le produit affiche le niveau normal de résistance à l’effraction. Une cote F20 indique quant à elle que la fenêtre présente un niveau supérieur de résistance à l’effraction.

Toutes les portes coulissantes doivent être munies d’une serrure ou d’un dispositif de verrouillage. Une cote F10 ou F20 indique que le produit a réussi les essais de résistance à l’entrée par effraction.

Pour les fenêtres comme pour les portes coulissantes, une cote F20 révèle une meilleure tenue en service qu’une cote F10.

Étant soumises à une évaluation « réussite/échec », les portes isoées en acier ne se voient pas accorder de cote chiffrée.

En ce qui a trait aux fenêtres, la résistance de la moustiquaire est indiquée par une cote chiffrée allant de S1 à S2.

Les moustiquaires sont soumises à des essais de résistance aux déchirures et à l’endommagement ainsi qu’à des essais de retenue sous charge. Notez que les moustiquaires ne sont conçues qu’aux fins d’empêcher le passage des insectes.